L’impact de l’alcool sur vos aptitudes de conduite ? Bien plus important que vous l’imaginez…

Nous connaissons les risques de la conduite en état d’ébriété. Nous savons que l’alcool est en cause dans de nombreux accidents de la route. Et pourtant, nous prenons encore trop souvent le volant sous l’emprise de la boisson. Découvrez ci-dessous en quoi l’alcool entrave vos aptitudes de conduite. De quoi devenir un conducteur responsable et passer les fêtes en toute sécurité !

L’alcool fait des ravages

Selon la loi, vous êtes passible d’une amende à partir de 0,5 pour mille d’alcool dans le sang. Ceci équivaut environ à un verre pour une femme et à deux verres pour un homme. Peu, selon vous ? Réfléchissez-y à deux fois ! Dès 0,5 pour mille :

  • vos réflexes sont plus lents
  • vous êtes moins attentif 
  • votre vue (en profondeur) baisse 
  • votre capacité d’estimation diminue 
  • votre motricité est réduite

Conséquence ? Vous avez 2,5 fois plus de risques d’avoir un accident mortel. Ce chiffre augmente de manière exponentielle à mesure que vous buvez. Le risque est en effet 4,5 fois plus élevé à un taux de 0,8 pour mille et pas moins de 16 fois plus élevé à 1,5 pour mille. Cela ne vous fait-il pas réfléchir ?

L’excès, une source de témérité

L’alcool est une substance psychotrope qui affecte vos facultés physiques et influence votre humeur. Vous êtes d’abord détendu et sûr de vous. Puis vous devenez téméraire : vous pensez être dans un état tout à fait normal, mais votre cerveau vous ment. Résultat : vous prenez la route de manière irréfléchie et vous vous mettez, vous-même et les autres, en danger. Les chiffres ne trompent pas : en Belgique, l’alcool est en cause dans 1 accident mortel sur 4. Près de 4 conducteurs sur 10 ayant été gravement blessés dans un accident de la route en Belgique conduisaient sous l’influence de l’alcool (source).

Mesurer, c’est savoir

Envie de savoir à combien s’élève votre taux d’alcoolémie après un verre ou plus ? Calculez-le en un tournemain à l’aide du calculateur d’alcoolémie. Attention : le test ne vous fournit qu’une estimation prudente et ne tient pas compte de facteurs individuels tels que votre métabolisme ou votre consommation de médicaments.
Pendant les fêtes, il y a fort à parier que vous passerez, vous aussi, de bons moments autour d’un verre. Mais vous devez encore prendre le volant pour rentrer ? Faites-vous alors reconduire par un BOB, qui sera, quant à lui, 100 % sobre.

13/12/2018