Interview du pompier Steven :  Votre voiture tombe à l’eau ?

Un accident de la route peut arriver aux conducteurs les plus chevronnés. Mais que faire si votre voiture termine sa course dans l’eau ? Comment vous en sortir ? Carglass® a posé la question à Steven Vertessen, pompier. Il est sergent et coordinateur des formations de la zone de secours Rand. Suivez ses conseils de sécurité pour vous protéger, vous et les autres.

Sortir d’une voiture tombée à l’eau : brisez la vitre

Si la vitre d’une voiture assure votre sécurité, elle représente aussi un danger. Imaginez que vous atterrissiez dans un canal et que l’eau s’infiltre dans votre voiture. Que faire ? « Un marteau brise-vitre s’avère très utile dans cette situation », explique le pompier Steven Vertessen. « Attention : les voitures n’en sont pas équipées de série. Vous devez donc vous en procurer un. Rangez-le dans la boîte à gants ou à côté de votre siège. Pensez aussi à un coupe-ceinture pour vous libérer rapidement et facilement. Sa pointe vous permettra, en outre, de briser votre vitre, avec un peu de force. »

Autres conseils de Steven Vertessen…

  • Vous n’avez pas de marteau sous la main ? Cherchez un objet dur et bien pointu, comme les broches de votre appuie-tête. Vous pouvez aussi tenir vos clés entre l’index et le majeur.
  • Les secouristes accrochent un petit outil de sauvetage à leur porte-clés. Il fait parfaitement office de coupe-ceinture et de brise-vitre.
  • Donnez un coup sec dans le coin supérieur de votre vitre. Vous éviterez les coupures douloureuses lorsque le verre volera en éclats.

« Une vitre manuelle finira toujours par s’ouvrir. Les vitres électriques tombent parfois en panne. Mais il m’est arrivé de voir des véhicules engloutis dont les systèmes électriques fonctionnaient encore parfaitement », se rappelle Vertessen.

Une voiture à l’eau ? Agissez au bon moment !

On entend parfois qu’il faut attendre que la voiture soit remplie d’eau pour briser la vitre. « C’est une question de pression exercée par l’eau sur les portières de la voiture, et pas sur les fenêtres », explique Vertessen. Même vingt centimètres d’eau entraînent une résistance trop importante : la portière ne s’ouvre plus.

« Votre voiture flotte à la surface ? Mieux vaut vous en échapper par une fenêtre. Si vous ouvrez une portière, votre voiture aura vite fait de se remplir d’eau et de couler », poursuit Vertessen. « Il arrive, en effet, qu’il faille attendre que la voiture soit entièrement remplie d’eau. Pourquoi ? À ce moment-là, la pression de l’eau est identique à l’intérieur et à l’extérieur. Vous pourrez facilement l’ouvrir en donnant un coup de pied. » Le conseil le plus précieux de Steven ? Gardez votre calme, quoi qu’il arrive.

Vous constatez un éclat dans la vitre de votre voiture ? Attention : la vitre risque de se fissurer. Pensez à votre sécurité et à celle des autres. Prenez tout de suite rendez-vous pour faire remplacer votre vitre chez Carglass®, votre expert en sécurité.

Les nouvelles voitures requièrent des techniques adaptées de la part des pompiers

Scénario classique des films à suspense : le héros enfonce le pare-brise avec ses pieds, le dos appuyé contre le dossier de son siège. Mais est-ce que ça marche ? « Ce truc fonctionne peut-être encore dans les voitures plus anciennes », d’après Vertessen. « Les constructeurs automobiles fixaient autrefois les pare-brise à l’aide de caoutchouc. Ce caoutchouc se détache facilement. Mais aujourd’hui, ils utilisent de la colle forte. »

Qui plus est, le verre des pare-brise est feuilleté. Conséquence ? Les éclats de verre ne se désolidarisent pas en cas d’impact. « Les pompiers ont donc dû adapter leurs techniques », explique Vertessen. « Avant, nous découpions le caoutchouc autour du pare-brise, puis nous le détachions à l’aide de ventouses. Aujourd’hui, nous utilisons des outils spéciaux pour scier les pare-brise. »

22 octobre 2021